Le roi David jouant de la harpe
Index Table

Extrait de l’ouvrage de Dom Robert Le Gall,
La saveur des Psaumes.

Chapitre I
Psalmodier avec sagesse

Les Psaumes au cœur des Écritures

Comme l'a fort bien remarqué le Pseudo-Denys, « les Psaumes reprennent sous le mode de la louange tout ce qui est contenu dans la Sainte Écriture. » En effet, comme la Bible a des livres historiques, tels la Genèse, l'Exode, les Chroniques ou les Macchabées, le livre des Psaumes comporte des psaumes historiques, par exemple le psaume 77 qui se trouve au milieu exact du psautier, ou les psaumes 104 et 105, aux livres prophétiques correspondent tant les psaumes messianiques (2, 71, 88, 109, etc.) que les psaumes du règne, si proches du Second-Isaïe, ou des psaumes qui relativisent les actes du culte par rapport au sacrifice du cœur (Ps 49 et 50) ; aux livres sapientiaux font écho des psaumes qui rappellent Job ou Qohélet (Ps 72 ou 87) ou d'autres qui s'expriment comme les Proverbes et la Sagesse (Ps 48), comme le Cantique des cantiques (Ps 44), ou encore méditent sans trêve la Loi de Dieu (Ps 1 et 118).

On sait que les Juifs répartissaient les livres bibliques dans les trois groupes de la Loi (Torah), des Prophètes (Nebihim) et des Écrits (Ketoubim), qui ne recouvrent pas exactement ce que nous venons d'appeler les livres historiques, prophétiques ou sapientiaux. C'est à cette distinction que se réfère Jésus quand il veut montrer aux disciples d'Emmaüs comment les Écritures parlent de lui « Il fallait que s'accomplît tout ce qui est écrit de moi dans la Loi de Moïse, les Prophètes et les Psaumes. » (Lc 24, 44) En effet, le livre des Psaumes est le premier des « Écrits » de la Bible hébraïque : les Louanges (Tehillim en hébreu) qui le composent chantent à la fois la Loi, les Prophètes qui les précèdent, et les « Hagiographes » qui les suivent.

Si les Psaumes chantent sur le mode de la louange tout le contenu des Écritures, et si le Christ est le centre des Écritures, il n'est pas étonnant de constater que non seulement les Psaumes chantent le mystère du Christ, mais que le Christ a chanté dans les Psaumes son propre mystère, ce qui veut dire que quand nous les chantons, nous y entrons nous-mêmes.

Index Table