Le roi David jouant de la harpe
Index Table
Psaume précédent Psaume suivant
La prière du déprimé « Au déprimé et au grand anxieux, je ne conseille pas de chercher à “faire oraison” au sens de sainte Thérèse d’Avila. Dans leur état, ils ne pourront pas se poser dans le silence Lire la suite...intérieur devant Dieu, ils seront aussitôt envahis par leurs pensées négatives et cela aggravera leurs troubles. En revanche, qu’ils récitent les prières vocales qu’ils trouvent les plus accordées à leur état. Il y a celles de nombreux saints, mais surtout le chapelet et les psaumes. Qu’ils récitent, même sans goût, même sans arriver à se concentrer sur ce qu’ils disent : Dieu fait le reste, c’est-à-dire tout. Le chapelet est reposant, et dans les psaumes, ils retrouveront tous leurs états d’âme pénibles offerts à Dieu par la bouche de David. Et qu’ils n’aient pas de scrupules : c’est le Saint-Esprit qui nous a offert psaumes et chapelet. Ne méprisons pas les moyens qu’il nous donne sous le prétexte de “rester fidèles à l’oraison”. C’est Dieu, bon médecin, qui décide ce dont nous avons besoin en fonction de notre état du moment. À nous d’écouter le Docteur. » Dominique Megglé, rubrique Psy-Spi de Parole et Prière de juillet 2012

Psaume 129 (hébreu 130)

Près du Seigneur, abonde le rachat

 
1
Des profondeurs je crie vers toi, Seigneur,
 
2
   Seigneur, écoute mon appel ! *
 
 
Que ton oreille se fasse attentive
 
 
   au cri de ma prière !

 
3
Si tu retiens les fautes, Seigneur,
 
 
   Seigneur, qui subsistera ? *
 
4
Mais près de toi se trouve le pardon
 
 
   pour que l’homme te craigne.

 
5
J’espère le Seigneur de toute mon âme ; *
 
 
je l’espère, et j’attends sa parole.

 
6
Mon âme attend le Seigneur
 
 
   plus qu’un veilleur ne guette l’aurore. *
 
 
Plus qu’un veilleur ne guette l’aurore,
 
7
   attends le Seigneur, Israël.

 
 
Oui, près du Seigneur, est l’amour ;
 
 
   près de lui, abonde le rachat. *
 
8
C’est lui qui rachètera Israël
 
 
   de toutes ses fautes.
Doxologie
 
 
Gloire au Père… Voir le détail
Après un distique :
 
 
Gloire au Père, et au Fils, et au Saint-Esprit, *
 
 
pour les siècles des siècles. Amen.
Après un tristique :
 
 
Gloire au Père, et au Fils, et au Saint-Esprit, †
 
 
au Dieu qui est, qui était et qui vient, *
 
 
pour les siècles des siècles. Amen.
Après une strophe de quatre ou six lignes :
 
 
Rendons gloire au Père tout-puissant,
 
 
à son Fils, Jésus Christ, le Seigneur,
 
 
à l’Esprit qui habite en nos cœurs,
 
 
pour les siècles des siècles. Amen.
Oraison
Dieu d’amour et de pardon, tu as fait lever sur ton peuple l’aurore du salut en envoyant ta Parole dans le monde. Ne nous abandonne pas maintenant aux profondeurs où nous ont plongés nos fautes : écoute le cri de ton Église et comble son attente en lui donnant la pleine délivrance.

Version œcuménique. Texte liturgique.
Copyright © 2012 A.E.L.F. pour la traduction des psaumes, les oraisons et les titres.
Tous droits réservés.

Psalmodiez à l’aide de tons simples
Si vous êtes débutant ou si vous manquez d’expérience, voici quelques tons simples, accompagnés de pré-écoutes, qui vous permettront d’accéder à tout l’art de la psalmodie par versets.
Pour en savoir plus sur la psalmodie cliquez-ici.
Éclairage sur le Psaume 129
Demande de pardon et de délivrance.
— Un Israélite exilé demande à Dieu le pardon de ses fautes et la délivrance.
— Psaume des âmes du purgatoire.
— Malheureux et repentant, le Psalmiste attend du Seigneur sa délivrance et celle de sa nation. La vivacité de sentiment qui anime ce Psaume fait penser au temps de la captivité ; il conviendrait aussi à l’époque du retour, par exemple à la circonstance relatée I Esdr. 9, 5 sv.
— C’est le sixième des psaumes pénitentiaux (voir aussi Ps 6, Ps 31, Ps 37, Ps 50, Ps 101, Ps 142).
— La délivrance d’Israël étant la figure de la rédemption du genre humain, l’Église a inséré ce Psaume dans l’office de Noël (aux Vêpres), c’est-à-dire du jour où naquit le Sauveur du monde. Elle le récite aussi pour obtenir la délivrance des âmes de ses enfants détenues dans le Purgatoire. Extrait du Psautier Monastique №370 de 1938, Éditions Sainte-Madeleine
Des profondeurs j’ai crié vers toi.
— Psaume pénitentiel, mais surtout prière de confiance en Dieu. Extrait de La bible des peuples
Index Table
Psaume précédent Psaume suivant