Le roi David jouant de la harpe
Index Table
Psaume précédent Psaume suivant
« Celui qui psalmodie dans la Liturgie des Heures ne psalmodie pas tellement en son propre nom qu’au nom de tout le Corps du Christ, et même en tenant la place du Christ lui-même. Lire la suite...Si l’on se rappelle cela, les difficultés disparaissent, au cas où l’on s’aperçoit que les sentiments intimes, tandis que l’on psalmodie, sont en désaccord avec les sentiments exprimés par le psaume ; par exemple, si étant accablé de tristesse, on rencontre un psaume de jubilation, ou bien, dans le succès, un psaume de lamentation. Dans la prière purement privée, il est facile d’éviter cet inconvénient, car on est libre de choisir un psaume accordé à ses sentiments. Mais dans l’office divin, on ne psalmodie pas à titre privé : c’est au nom de l’Église que le cycle officiel des psaumes est pratiqué même par celui qui dit une Heure en étant seul. Celui qui psalmodie au nom de l’Église peut toujours trouver un motif de joie ou de tristesse car, en ce sens aussi, se vérifie la parole de l’Apôtre : “Joyeux avec ceux qui sont joyeux, pleurant avec ceux qui pleurent” (Rm 12, 15) ; et ainsi la fragilité humaine, blessée par l’amour de soi, est guérie à ce niveau de charité où l’âme s’accorde avec la voix chez celui qui psalmodie. » PGLH №108, Cf. Saint Benoît, Règle

Psaume 146 (hébreu 147a)

Le Seigneur élève les humbles

 
1
Alléluia !

 
 
   Il est bon de fêter notre Dieu,
 
 
   il est beau de chanter sa louange !

 
2
Le Seigneur rebâtit Jérusalem,
 
 
il rassemble les déportés d’Israël ;
 
3
il guérit les cœurs brisés
 
 
et soigne leurs blessures.

 
4
Il compte le nombre des étoiles,
 
 
il donne à chacune un nom ;
 
5
il est grand, il est fort, notre Maître :
 
 
nul n’a mesuré son intelligence.
 
6
Le Seigneur élève les humbles
 
 
et rabaisse jusqu’à terre les impies.

 
7
   Entonnez pour le Seigneur l’action de grâce,
 
 
   jouez pour notre Dieu sur la cithare !

 
8
Il couvre le ciel de nuages,
 
 
il prépare la pluie pour la terre ;
 
 
il fait germer l’herbe sur les montagnes
 
 
et les plantes pour l’usage des hommes ;
 
9
il donne leur pâture aux troupeaux,
 
 
aux petits du corbeau qui la réclament.

 
10
La force des chevaux n’est pas ce qu’il aime,
 
 
ni la vigueur des guerriers, ce qui lui plaît ;
 
11
mais le Seigneur se plaît
 
 
 avec ceux qui le craignent,
 
 
avec ceux qui espèrent son amour.
Doxologie
 
 
Gloire au Père… Voir le détail
Après un distique :
 
 
Gloire au Père, et au Fils, et au Saint-Esprit, *
 
 
pour les siècles des siècles. Amen.
Après un tristique :
 
 
Gloire au Père, et au Fils, et au Saint-Esprit, †
 
 
au Dieu qui est, qui était et qui vient, *
 
 
pour les siècles des siècles. Amen.
Après une strophe de quatre ou six lignes :
 
 
Rendons gloire au Père tout-puissant,
 
 
à son Fils, Jésus Christ, le Seigneur,
 
 
à l’Esprit qui habite en nos cœurs,
 
 
pour les siècles des siècles. Amen.
Oraison
Dieu fort, notre seul Maître, nous te rendons grâce par Jésus, notre Seigneur : par lui tu rebâtis l’Église, tu rassembles l’humanité, tu pardonnes aux pécheurs, tu élèves les humbles, tu abaisses l’orgueilleux, à tous tu donnes la vie. Béni sois-tu pour ton amour !

Version œcuménique. Texte liturgique.
Copyright © 2012 A.E.L.F. pour la traduction des psaumes, les oraisons et les titres.
Tous droits réservés.

Psalmodiez à l’aide de tons simples
Si vous êtes débutant ou si vous manquez d’expérience, voici quelques tons simples, accompagnés de pré-écoutes, qui vous permettront d’accéder à tout l’art de la psalmodie par versets.
Pour en savoir plus sur la psalmodie cliquez-ici.
Éclairage sur le Psaume 146
Dieu, sauveur d’Israël et maître du monde.
— Le grec et le latin en font deux psaumes (1-11 et 12-20), si bien que les trois derniers psaumes ont partout la même numérotation.
— 4. Appeler une chose par son nom, c’est la connaître et en être maître, Isaïe 40,26.
— 8. La finale du verset est ajoutée par le grec et le latin en harmonie avec le Ps 103,10-14.
— 10-11. Même pensée qu’au v 6 ; ce n’est pas à la puissance militaire (le cheval, animal de guerre) qu’est assuré le succès, mais au respect du Seigneur.
Extrait de « Votre Bible », Traduction Amiot, Augrain, Neveu, Sesboüé, Tamisier, co-éditée par Médiaspaul et Éditions Paulines
Index Table
Psaume précédent Psaume suivant