Le roi David jouant de la harpe
Index Table
Psaume précédent Psaume suivant
Jésus a dit : « Il faut que s’accomplisse tout ce qui a été écrit de moi dans la Loi de Moïse, les Prophètes et les Psaumes. » Saint Luc 24, 44

Psaume 151 (! Apocryphe)

Alléluia ! Tu fis de David le roi

 
 
J’étais plus petit que mes frères
 
 
le plus jeune des fils de mon père.
 
4
Il fit de moi un berger,
 
 
le pasteur de son troupeau.

 
 
Mes mains fabriquèrent une flûte
 
 
 et mes doigts une harpe, *
 
5
pour rendre gloire au Seigneur.

 
 
Mieux que les montagnes,
 
6
 mieux que les collines, *
 
 
les arbres ont exalté mes paroles,
 
 
 et le troupeau mes œuvres.

 
7
Qui proclamera, qui dira et qui annoncera
 
 
les œuvres du Seigneur en toute chose ?

 
 
Dieu a tout vu,
 
8
 tout écouté, tout entendu. †
 
 
Il a envoyé son prophète pour m’oindre, *
 
 
envoyé Samuel, pour m’élever.

 
9
Mes frères vinrent à ma rencontre,
 
 
avec une belle mine, une belle apparence.
 
10
D’une grande taille et d’une belle chevelure,
 
 
le Seigneur notre Dieu ne les a pas choisis.

 
 
Mais il m'envoya chercher derrière le troupeau.
 
11
Il versa l'huile sainte sur ma tête,
 
 
il fit de moi le prince de son peuple,
 
 
le maître des fils de son alliance.

 

Psalmodiez à l’aide de tons simples
Si vous êtes débutant ou si vous manquez d’expérience, voici quelques tons simples, accompagnés de pré-écoutes, qui vous permettront d’accéder à tout l’art de la psalmodie par versets.
Pour en savoir plus sur la psalmodie cliquez-ici.
Éclairage sur le Psaume 151
Ce psaume est attribué à David, mais il n’est pas canonique ; il est apocryphe. L’Église catholique et protestante ne reconnaît pas son origine.
Cependant il est présent, sous une forme plus courte, dans la version grecque de l’Ancien Testament (la bible Septante LXX) et il est aussi admis dans la liturgie par certaines Églises orthodoxes (l’Église copte) où il est lu la nuit du Samedi Saint. Il est également présent dans la Peshitta (la plus ancienne traduction syriaque de la bible). Enfin, il a été retrouvé dans une des grottes de Qumrâm (grotte №11), sur un rouleau manuscrit dit « de la mer Morte », dans une version plus longue, en langue hébraïque.
La présente version, qui provient de Qumrâm, a été légèrement arrangée pour être psalmodiée et ainsi permettre de rendre grâce à notre Seigneur pour avoir choisi David comme roi (cf. 1 Samuel 16, 1-13). Sources : la Bible TOB édition 2010 ; Les Psaumes, chants d’amour, Tome 2, A. Lelièvre & A. Maillot
Alléluia ! Tu fis de David le roi
On aurait aussi pu choisir comme titre pour ce psaume :
« Les derniers seront les premiers » (Matthieu 20, 1-16) ou encore
« Heureux les humbles, les petits, ils sont promis au royaume de Dieu » (Matthieu 19, 13-15 ; Marc 10, 13-16 ; Luc 18, 15-17).
Index Table
Psaume précédent Psaume suivant