Le roi David jouant de la harpe
Index Table
Psaume précédent Psaume suivant
La prière du déprimé « Au déprimé et au grand anxieux, je ne conseille pas de chercher à “faire oraison” au sens de sainte Thérèse d’Avila. Dans leur état, ils ne pourront pas se poser dans le silence Lire la suite...intérieur devant Dieu, ils seront aussitôt envahis par leurs pensées négatives et cela aggravera leurs troubles. En revanche, qu’ils récitent les prières vocales qu’ils trouvent les plus accordées à leur état. Il y a celles de nombreux saints, mais surtout le chapelet et les psaumes. Qu’ils récitent, même sans goût, même sans arriver à se concentrer sur ce qu’ils disent : Dieu fait le reste, c’est-à-dire tout. Le chapelet est reposant, et dans les psaumes, ils retrouveront tous leurs états d’âme pénibles offerts à Dieu par la bouche de David. Et qu’ils n’aient pas de scrupules : c’est le Saint-Esprit qui nous a offert psaumes et chapelet. Ne méprisons pas les moyens qu’il nous donne sous le prétexte de “rester fidèles à l’oraison”. C’est Dieu, bon médecin, qui décide ce dont nous avons besoin en fonction de notre état du moment. À nous d’écouter le Docteur. » Dominique Megglé, rubrique Psy-Spi de Parole et Prière de juillet 2012

Psaume 26 (hébreu 27)

Ma lumière et mon salut

 
1
Le Seigneur est ma lumière et mon salut ;
 
 
   de qui aurais-je crainte ? *
 
 
Le Seigneur est le rempart de ma vie ;
 
 
   devant qui tremblerais-je ?

 
2
Si des méchants s’avancent contre moi
 
 
   pour me déchirer, †
 
 
ce sont eux, mes ennemis, mes adversaires, *
 
 
   qui perdent pied et succombent.

 
3
Qu’une armée se déploie devant moi,
 
 
   mon cœur est sans crainte ; *
 
 
que la bataille s’engage contre moi,
 
 
   je garde confiance.

 
4
J’ai demandé une chose au Seigneur,
 
 
   la seule que je cherche : †
 
 
habiter la maison du Seigneur
 
 
   tous les jours de ma vie, *
 
 
pour admirer le Seigneur dans sa beauté
 
 
   et m’attacher à son temple.

 
5
Oui, il me réserve un lieu sûr
 
 
   au jour du malheur ; †
 
 
il me cache au plus secret de sa tente,
 
 
   il m’élève sur le roc. *
 
6
Maintenant je relève la tête
 
 
   devant mes ennemis.

 
 
J’irai célébrer dans sa tente
 
 
   le sacrifice d’ovation ; *
 
 
je chanterai, je fêterai le Seigneur.

           

 
7
Écoute, Seigneur, je t’appelle ! *
 
 
   Pitié ! Réponds-moi !
 
8
Mon cœur m’a redit ta parole :
 
 
   « Cherchez ma face. » *
 
9
C’est ta face, Seigneur, que je cherche :
 
 
   ne me cache pas ta face.

 
 
N’écarte pas ton serviteur avec colère : *
 
 
   tu restes mon secours.
 
 
Ne me laisse pas, ne m’abandonne pas,
 
 
   Dieu, mon salut ! *
 
10
Mon père et ma mère m’abandonnent ;
 
 
   le Seigneur me reçoit.

 
11
Enseigne-moi ton chemin, Seigneur, *
 
 
conduis-moi par des routes sûres,
 
 
   malgré ceux qui me guettent.

 
12
Ne me livre pas à la merci de l’adversaire : *
 
 
contre moi se sont levés de faux témoins
 
 
   qui soufflent la violence.

 
13
Mais j’en suis sûr, je verrai les bontés du Seigneur
 
 
   sur la terre des vivants. *
 
14
« Espère le Seigneur, sois fort et prends courage ;
 
 
   espère le Seigneur. »
Doxologie
 
 
Gloire au Père… Voir le détail
Après un distique :
 
 
Gloire au Père, et au Fils, et au Saint-Esprit, *
 
 
pour les siècles des siècles. Amen.
Après un tristique :
 
 
Gloire au Père, et au Fils, et au Saint-Esprit, †
 
 
au Dieu qui est, qui était et qui vient, *
 
 
pour les siècles des siècles. Amen.
Après une strophe de quatre ou six lignes :
 
 
Rendons gloire au Père tout-puissant,
 
 
à son Fils, Jésus Christ, le Seigneur,
 
 
à l’Esprit qui habite en nos cœurs,
 
 
pour les siècles des siècles. Amen.
Oraison
Jésus, Verbe de Dieu, tu es la vraie lumière et le Sauveur du monde : avec toi, de qui aurions-nous peur ? Jésus, Christ et Seigneur, tu es vainqueur de l’Adversaire, le Père ne t’a pas abandonné : en toi, de qui aurions-nous peur ? Jésus, Fils bien-aimé, tu es le Rocher véritable, tu es la route sûre prenant appui sur toi, de qui aurions-nous peur ?

Version œcuménique. Texte liturgique.
Copyright © 2012 A.E.L.F. pour la traduction des psaumes, les oraisons et les titres.
Tous droits réservés.

Psalmodiez à l’aide de tons simples
Si vous êtes débutant ou si vous manquez d’expérience, voici quelques tons simples, accompagnés de pré-écoutes, qui vous permettront d’accéder à tout l’art de la psalmodie par versets.
Pour en savoir plus sur la psalmodie cliquez-ici.
Éclairage sur le Psaume 26
Près de Dieu, il n’est pas de crainte.
— “C’est ta face, Seigneur, que je cherche. Je verrai la bonté du Seigneur sur cette terre où nous vivons.” Dans les luttes de cette vie, le croyant ne se décourage pas, s’accrochant à l’espérance que le Seigneur lui montre à la fin du combat. Extrait de La bible des peuples
Album en écoute, à découvrir...
Chants de Psaumes et de Cithare N°2
Maguy Gérentet
Ma lumière et mon salut, Ps 26 (0'30 extrait)
Index Table
Psaume précédent Psaume suivant