Le roi David jouant de la harpe
Index Table
Psaume précédent Psaume suivant
« Celui qui psalmodie dans la Liturgie des Heures ne psalmodie pas tellement en son propre nom qu’au nom de tout le Corps du Christ, et même en tenant la place du Christ lui-même. Lire la suite...Si l’on se rappelle cela, les difficultés disparaissent, au cas où l’on s’aperçoit que les sentiments intimes, tandis que l’on psalmodie, sont en désaccord avec les sentiments exprimés par le psaume ; par exemple, si étant accablé de tristesse, on rencontre un psaume de jubilation, ou bien, dans le succès, un psaume de lamentation. Dans la prière purement privée, il est facile d’éviter cet inconvénient, car on est libre de choisir un psaume accordé à ses sentiments. Mais dans l’office divin, on ne psalmodie pas à titre privé : c’est au nom de l’Église que le cycle officiel des psaumes est pratiqué même par celui qui dit une Heure en étant seul. Celui qui psalmodie au nom de l’Église peut toujours trouver un motif de joie ou de tristesse car, en ce sens aussi, se vérifie la parole de l’Apôtre : “Joyeux avec ceux qui sont joyeux, pleurant avec ceux qui pleurent” (Rm 12, 15) ; et ainsi la fragilité humaine, blessée par l’amour de soi, est guérie à ce niveau de charité où l’âme s’accorde avec la voix chez celui qui psalmodie. » PGLH №108, Cf. Saint Benoît, Règle

Psaume 44 (hébreu 45)

Ton Dieu t’a consacré

 
2
D’heureuses paroles jaillissent de mon cœur
 
 
quand je dis mes poèmes pour le roi
 
 
d’une langue aussi vive que la plume du scribe !

           

 
3
Tu es beau,
 
 
 comme aucun des enfants de l’homme,
 
 
la grâce est répandue sur tes lèvres :
 
 
oui, Dieu te bénit pour toujours.

 
4
Guerrier valeureux,
 
 
 porte l’épée de noblesse et d’honneur !
 
5
Ton honneur, c’est de courir au combat
 
 
pour la justice, la clémence et la vérité.

 
6
Ta main jettera la stupeur,
 
 
 les flèches qui déchirent ;
 
 
sous tes coups, les peuples s’abattront,
 
 
les ennemis du roi, frappés en plein cœur.

 
7
Ton trône est divin, un trône éternel ;
 
 
ton sceptre royal est sceptre de droiture :
 
8
tu aimes la justice, tu réprouves le mal.

 
 
Oui, Dieu, ton Dieu t’a consacré
 
 
d’une onction de joie,
 
 
 comme aucun de tes semblables ;
 
9
la myrrhe et l’aloès parfument ton vêtement.

 
 
Des palais d’ivoire, la musique t’enchante.
 
10
Parmi tes bien-aimées sont des filles de roi ;
 
 
à ta droite, la préférée, sous les ors d’Ophir.

           

 
11
Écoute, ma fille, regarde et tends l’oreille ;
 
 
oublie ton peuple et la maison de ton père :
 
12
le roi sera séduit par ta beauté.

 
 
Il est ton Seigneur : prosterne-toi devant lui.
 
13
Alors, fille de Tyr, les plus riches du peuple,
 
 
chargés de présents, quêteront ton sourire.

 
14
Fille de roi, elle est là, dans sa gloire,
 
 
vêtue d’étoffes d’or ;
 
15
on la conduit, toute parée, vers le roi.

 
 
Des jeunes filles, ses compagnes, lui font cortège ;
 
16
on les conduit parmi les chants de fête :
 
 
elles entrent au palais du roi.

           

 
17
À la place de tes pères se lèveront tes fils ;
 
 
sur toute la terre tu feras d’eux des princes.

 
18
Je ferai vivre ton nom pour les âges des âges :
 
 
que les peuples te rendent grâce,
 
 
 toujours, à jamais !
Doxologie
 
 
Gloire au Père… Voir le détail
Après un distique :
 
 
Gloire au Père, et au Fils, et au Saint-Esprit, *
 
 
pour les siècles des siècles. Amen.
Après un tristique :
 
 
Gloire au Père, et au Fils, et au Saint-Esprit, †
 
 
au Dieu qui est, qui était et qui vient, *
 
 
pour les siècles des siècles. Amen.
Après une strophe de quatre ou six lignes :
 
 
Rendons gloire au Père tout-puissant,
 
 
à son Fils, Jésus Christ, le Seigneur,
 
 
à l’Esprit qui habite en nos cœurs,
 
 
pour les siècles des siècles. Amen.
Oraison
Seigneur Jésus, Messie de Dieu et Roi des rois, plein de grâce et de vérité, en prenant chair de notre chair, tu as épousé la nature humaine pour la parer de ta beauté divine et la conduire jusqu’au palais du ciel. Fais qu’à l’exemple de Marie, parfaite image de l’Église, nous tendions l’oreille à ta Parole, en oubliant la maison de nos pères, pour aller, parmi les chants de fête, au festin des noces éternelles.

Version œcuménique. Texte liturgique.
Copyright © 2012 A.E.L.F. pour la traduction des psaumes, les oraisons et les titres.
Tous droits réservés.

Psalmodiez à l’aide de tons simples
Si vous êtes débutant ou si vous manquez d’expérience, voici quelques tons simples, accompagnés de pré-écoutes, qui vous permettront d’accéder à tout l’art de la psalmodie par versets.
Pour en savoir plus sur la psalmodie cliquez-ici.
Éclairage sur le Psaume 44
Pour le mariage du Roi.
— L’amour humain est un mystère qui débouche sur le mystère de Dieu lui-même. Dieu veut s’unir à l’humanité comme un mari à sa femme : il l’a déjà fait dans la personne du Christ. Extrait de La bible des peuples
Index Table
Psaume précédent Psaume suivant