Le roi David jouant de la harpe
Index Table
Psaume précédent Psaume suivant
« Celui qui psalmodie dans la Liturgie des Heures ne psalmodie pas tellement en son propre nom qu’au nom de tout le Corps du Christ, et même en tenant la place du Christ lui-même. Lire la suite...Si l’on se rappelle cela, les difficultés disparaissent, au cas où l’on s’aperçoit que les sentiments intimes, tandis que l’on psalmodie, sont en désaccord avec les sentiments exprimés par le psaume ; par exemple, si étant accablé de tristesse, on rencontre un psaume de jubilation, ou bien, dans le succès, un psaume de lamentation. Dans la prière purement privée, il est facile d’éviter cet inconvénient, car on est libre de choisir un psaume accordé à ses sentiments. Mais dans l’office divin, on ne psalmodie pas à titre privé : c’est au nom de l’Église que le cycle officiel des psaumes est pratiqué même par celui qui dit une Heure en étant seul. Celui qui psalmodie au nom de l’Église peut toujours trouver un motif de joie ou de tristesse car, en ce sens aussi, se vérifie la parole de l’Apôtre : “Joyeux avec ceux qui sont joyeux, pleurant avec ceux qui pleurent” (Rm 12, 15) ; et ainsi la fragilité humaine, blessée par l’amour de soi, est guérie à ce niveau de charité où l’âme s’accorde avec la voix chez celui qui psalmodie. » PGLH №108, Cf. Saint Benoît, Règle

Psaume 45 (hébreu 46)

Il est avec nous

 
2
Dieu est pour nous refuge et force,
 
 
secours dans la détresse, toujours offert.
 
3
Nous serons sans crainte si la terre est secouée,
 
 
si les montagnes s’effondrent au creux de la mer ;
 
4
ses flots peuvent mugir et s’enfler,
 
 
les montagnes, trembler dans la tempête :

(℟)
 
(Il est avec nous,
 
 
 le Seigneur de l’univers ;
 
 
citadelle pour nous,
 
 
 le Dieu de Jacob !)

 
5
Le Fleuve, ses bras réjouissent la ville de Dieu,
 
 
la plus sainte des demeures du Très-Haut.
 
6
Dieu s’y tient : elle est inébranlable ;
 
 
quand renaît le matin, Dieu la secourt.
 
7
Des peuples mugissent, des règnes s’effondrent ;
 
 
quand sa voix retentit, la terre se défait.

8
Il est avec nous,
 
 
 le Seigneur de l’univers ;
 
 
citadelle pour nous,
 
 
 le Dieu de Jacob !

 
9
Venez et voyez les actes du Seigneur,
 
 
comme il couvre de ruines la terre.
 
10
Il détruit la guerre jusqu’au bout du monde,
 
 
il casse les arcs, brise les lances, incendie les chars :
 
11
« Arrêtez ! Sachez que je suis Dieu.
 
 
Je domine les nations, je domine la terre. »

12
Il est avec nous,
 
 
 le Seigneur de l’univers ;
 
 
citadelle pour nous,
 
 
 le Dieu de Jacob !
Doxologie
 
 
Gloire au Père… Voir le détail
Après un distique :
 
 
Gloire au Père, et au Fils, et au Saint-Esprit, *
 
 
pour les siècles des siècles. Amen.
Après un tristique :
 
 
Gloire au Père, et au Fils, et au Saint-Esprit, †
 
 
au Dieu qui est, qui était et qui vient, *
 
 
pour les siècles des siècles. Amen.
Après une strophe de quatre ou six lignes :
 
 
Rendons gloire au Père tout-puissant,
 
 
à son Fils, Jésus Christ, le Seigneur,
 
 
à l’Esprit qui habite en nos cœurs,
 
 
pour les siècles des siècles. Amen.
Oraison
Dieu de l’univers, Dieu qui es pour toujours avec nous, tu as promis à ton Église qu’elle serait inébranlable. Que ta seule force la soutienne, et le Fleuve d’amour jailli du cœur du Christ ! Alors nous ne craindrons pas les puissants de ce monde : tu nous feras détruire partout la guerre.

Version œcuménique. Texte liturgique.
Copyright © 2012 A.E.L.F. pour la traduction des psaumes, les oraisons et les titres.
Tous droits réservés.

Psalmodiez à l’aide de tons simples
Si vous êtes débutant ou si vous manquez d’expérience, voici quelques tons simples, accompagnés de pré-écoutes, qui vous permettront d’accéder à tout l’art de la psalmodie par versets.
Pour en savoir plus sur la psalmodie cliquez-ici.
Éclairage sur le Psaume 45
Paroles du Pape Benoît XVI le 26 juin 2012
en visite en Émilie-Romagne, région d’Italie dévastée par un séisme.
« Ces jours-ci j’ai lu le psaume 45 (hébreu 46) en priant et cela m’a touché. Dieu est pour nous un refuge et un appui, un secours qui ne manque jamais dans la détresse. C’est pourquoi nous sommes sans crainte quand la terre tremble, et que les montages s’écroulent au cœur des mers. Ce qui me touche avant tout c’est cette attitude intérieure que ce psaume souligne devant la nature bouleversée ; la sécurité qu’inspire Dieu. C’est de l’amour de Dieu, ce roc solide, cet espoir, que pourra être relancer la reconstruction. »
Dieu est avec nous.
— “Un fleuve et ses canaux [affluents] réjouissent la cité de Dieu.” Aux bouleversements exprimés dans la première strophe, le psalmiste oppose une vision de tranquillité, celle de la ville sainte, Jérusalem, l’Église. Extrait de La bible des peuples
Index Table
Psaume précédent Psaume suivant