Le roi David jouant de la harpe
Index Table
Psaume précédent Psaume suivant
« Je vous invite à prier davantage les psaumes. Ils reflètent les situations concrètes de notre vie et de notre relation à Dieu, et ils nourrissent notre prière et celle de l’Église dans la Liturgie des Heures, facilitant notre marche à la suite du Christ. » Benoît XVI

Psaume 51 (hébreu 52)

Dieu est fidèle

 
3
Pourquoi te glorifier du mal,
 
 
   toi, l’homme fort ? *
 
 
Chaque jour, Dieu est fidèle.

 
4
De ta langue affilée comme un rasoir,
 
 
   tu prépares le crime, *
 
 
fourbe que tu es !

 
5
Tu aimes le mal plus que le bien,
 
 
   et plus que la vérité, le mensonge ; *
 
6
tu aimes les paroles qui tuent,
 
 
   langue perverse.

 
7
Mais Dieu va te ruiner pour toujours,
 
 
   t’écraser, t’arracher de ta demeure, *
 
 
t’extirper de la terre des vivants.

 
8
Les justes verront, ils craindront,
 
 
   ils riront de toi : †
 
9
« Le voilà donc cet homme
 
 
   qui n’a pas mis sa force en Dieu ! *
 
 
Il comptait sur ses grandes richesses,
 
 
   il se faisait fort de son crime ! »

 
10
Pour moi, comme un bel olivier
 
 
   dans la maison de Dieu, *
 
 
je compte sur la fidélité de mon Dieu,
 
 
   sans fin, à jamais !

 
11
Sans fin, je veux te rendre grâce,
 
 
   car tu as agi. *
 
 
J’espère en ton nom devant ceux qui t’aiment :
 
 
   oui, il est bon !
Doxologie
 
 
Gloire au Père… Voir le détail
Après un distique :
 
 
Gloire au Père, et au Fils, et au Saint-Esprit, *
 
 
pour les siècles des siècles. Amen.
Après un tristique :
 
 
Gloire au Père, et au Fils, et au Saint-Esprit, †
 
 
au Dieu qui est, qui était et qui vient, *
 
 
pour les siècles des siècles. Amen.
Après une strophe de quatre ou six lignes :
 
 
Rendons gloire au Père tout-puissant,
 
 
à son Fils, Jésus Christ, le Seigneur,
 
 
à l’Esprit qui habite en nos cœurs,
 
 
pour les siècles des siècles. Amen.
Oraison
Fais que je sois, Seigneur, de ceux qui t’aiment et non de ceux qui aiment le mal, de ceux qui comptent sur ta fidélité, non sur leurs richesses, non pas l’ivraie que tu arracheras pour la brûler, mais l’olivier toujours vert en ta maison. Avec Jésus, ton Fils, qui mit sa force en toi, je te rendrai grâce à jamais, et, devant tous mes frères, je dirai que tu es bon.

Version œcuménique. Texte liturgique.
Copyright © 2012 A.E.L.F. pour la traduction des psaumes, les oraisons et les titres.
Tous droits réservés.

Psalmodiez à l’aide de tons simples
Si vous êtes débutant ou si vous manquez d’expérience, voici quelques tons simples, accompagnés de pré-écoutes, qui vous permettront d’accéder à tout l’art de la psalmodie par versets.
Pour en savoir plus sur la psalmodie cliquez-ici.
Éclairage sur le Psaume 51
Contre le calomniateur
Celui qui se glorifie, qu’il se glorifie dans le Seigneur (1 Cor 1, 31). Extrait du Psautier monastique de Solesmes
Psaume LI
Tout en reprochant à Doëg, l’Iduméen, d’avoir irrité Saül contre David, et d’avoir été cause de la mort des prêtres du Seigneur qui étaient à Nobé (1 Rois, 12, 9, et suiv.), le Psalmiste représente la malignité des médisants, les châtiments qui leur sont préparés, la vanité de la confiance qu’ils ont en leurs richesses, et le bonheur des justes qui mettent, comme lui, toute leur espérance en Dieu. Extrait de « La Sainte Bible selon la vulgate », J.-B. Glaire/F. Vigouroux, Éditions DFT
Index Table
Psaume précédent Psaume suivant