Le roi David jouant de la harpe
Index Table
Psaume précédent Psaume suivant
« Dans les psaumes, l’être humain se retrouve lui-même entièrement. [...] Bien qu’ils aient été écrits il y a tant de siècles pour des croyants juifs, ils peuvent être assumés dans la prière des disciples du Christ. » Jean-Paul II
Langue française
 
Universalis lingua
Jésus a cité
ce psaume
v. 9 : Mt 7,23
v. 9 : Lc 13,27

Psaume 6

Seigneur, guéris-moi

 
2
Seigneur, corrige-moi sans colère,
 
 
et reprends-moi sans fureur.
 
3
Pitié, Seigneur, je dépéris !
 
 
Seigneur, guéris-moi !
 
 
Car je tremble de tous mes os,
 
4
de toute mon âme, je tremble.

 
 
Et toi, Seigneur, que fais-tu ? †
 
5
Reviens, Seigneur, délivre-moi,
 
 
sauve-moi en raison de ton amour !
 
6
Personne, dans la mort, n’invoque ton nom ;
 
 
au séjour des morts, qui te rend grâce ?

 
7
Je m’épuise à force de gémir ; †
 
 
chaque nuit, je pleure sur mon lit :
 
 
ma couche est trempée de mes larmes.
 
8
Mes yeux sont rongés de chagrin ;
 
 
j’ai vieilli parmi tant d’adversaires !

 
9
Loin de moi, vous tous, malfaisants,
 
 
car le Seigneur entend mes sanglots !
 
10
Le Seigneur accueille ma demande,
 
 
le Seigneur entend ma prière.
 
11
Qu’ils aient honte et qu’ils tremblent, tous mes ennemis,
 
 
qu’ils reculent, soudain, couverts de honte !
Doxologie
 
 
Gloire au Père… Voir le détail
Après un distique :
 
 
Gloire au Père, et au Fils, et au Saint-Esprit, *
 
 
pour les siècles des siècles. Amen.
Après un tristique :
 
 
Gloire au Père, et au Fils, et au Saint-Esprit, †
 
 
au Dieu qui est, qui était et qui vient, *
 
 
pour les siècles des siècles. Amen.
Après une strophe de quatre ou six lignes :
 
 
Rendons gloire au Père tout-puissant,
 
 
à son Fils, Jésus Christ, le Seigneur,
 
 
à l’Esprit qui habite en nos cœurs,
 
 
pour les siècles des siècles. Amen.
Oraison
Que fais-tu, notre Dieu ? Pourquoi nous laisser dépérir ? Toi qui parles de pitié et d’amour, souviens-toi des larmes de ton Fils. Vois la grande nuit de ton Église ; reviens, éloigne ses adversaires, et nous pourrons, sans plus trembler, te rendre grâce.

Version œcuménique. Texte liturgique.
Copyright © 2012 A.E.L.F. pour la traduction des psaumes, les oraisons et les titres.
Tous droits réservés.

Psalmodiez à l’aide de tons simples
Si vous êtes débutant ou si vous manquez d’expérience, voici quelques tons simples, accompagnés de pré-écoutes, qui vous permettront d’accéder à tout l’art de la psalmodie par versets.
Pour en savoir plus sur la psalmodie cliquez-ici.
Éclairage sur le Psaume 6
Seigneur, guéris-moi
Que fais-tu, notre Dieu ? Pourquoi nous laisser dépérir ? Toi qui parles de pitié et d’amour, souviens-toi des larmes de ton Fils. Vois la grande nuit de ton Église ; reviens, éloigne ses adversaires, et nous pourrons, sans plus trembler, te rendre grâce. Extrait du Psautier aux éditions Cerf
Prière dans l’épreuve. Extrait de La bible des peuples
Prière d’une âme pénitente.
— David composa ce Psaume après son péché, et probablement pendant la persécution d’Absalon, où il faillit perdre le trône avec la vie. Il implore la miséricorde du Seigneur et lui expose la triste situation où il se trouve, consumé par la douleur et le repentir, jusqu’à perdre les forces. À la fin, plein de confiance en Dieu, il annonce sa délivrance de ses ennemis, délivrance qui sera pour lui comme le signe et le gage que Dieu lui a pardonné et lui a rendu sa faveur.
— Ce psaume est le premier des septs que l’Église appelle psaumes pénitentiaux (voir aussi Ps 31, Ps 37, Ps 50, Ps 101, Ps 129, Ps 142). Il figure aussi au Rituel pour la visite aux infirmes et comme prière en temps de peste.
Extrait du Psautier Monastique №370 de 1938, Éditions Sainte-Madeleine
Index Table
Psaume précédent Psaume suivant