Le roi David jouant de la harpe
Index Table
Psaume précédent Psaume suivant
« Le psaume est le moyen de chasser les démons, l’assistance des Anges est appelée par lui ; c’est l’arme combattant les frayeurs de la nuit, c’est aussi le repos des fatigues du jour. C’est pour les enfants Lire la suite...un guide sûr, pour les jeunes gens un splendide joyau, il est consolation pour les vieillards, pour les femmes un très juste ornement. Il est chez lui dans les ermitages, sur les places publiques il porte la sagesse. Il est la formation des débutants, le développement de qui progresse, l’épanouissement de qui rejoint la perfection. Il est la voix de l’Église : il fait briller d’allégresse les festivités ou bien stimule la componction. Même des cœurs de pierre il excite les larmes. » Saint Basile

Psaume 70 (hébreu 71)

Tu me feras vivre à nouveau

 
1
En toi, Seigneur, j’ai mon refuge :
 
 
garde-moi d’être humilié pour toujours.
 
2
Dans ta justice, défends-moi, libère-moi,
 
 
tends l’oreille vers moi, et sauve-moi.

 
3
Sois le rocher qui m’accueille,
 
 
 toujours accessible ; *
 
 
tu as résolu de me sauver :
 
 
 ma forteresse et mon roc, c’est toi !

 
4
Mon Dieu, libère-moi des mains de l’impie,
 
 
des prises du fourbe et du violent.
 
5
Seigneur mon Dieu, tu es mon espérance,
 
 
mon appui dès ma jeunesse.

 
6
Toi, mon soutien dès avant ma naissance, †
 
 
tu m’as choisi dès le ventre de ma mère ;
 
 
tu seras ma louange toujours !

 
7
Pour beaucoup, je fus comme un prodige ;
 
 
tu as été mon secours et ma force.
 
8
Je n’avais que ta louange à la bouche,
 
 
tout le jour, ta splendeur.

           

 
9
Ne me rejette pas
 
 
 maintenant que j’ai vieilli ; *
 
 
alors que décline ma vigueur,
 
 
 ne m’abandonne pas.

 
10
Mes ennemis parlent contre moi,
 
 
ils me surveillent et se concertent.
 
11
Ils disent : « Dieu l’abandonne !
 
 
Traquez-le, empoignez-le, il n’a pas de défenseur ! »

 
12
Dieu, ne sois pas loin de moi ;
 
 
mon Dieu, viens vite à mon secours !
 
13
Qu’ils soient humiliés, anéantis,
 
 
 ceux qui se dressent contre moi ; *
 
 
qu’ils soient couverts de honte et d’infamie,
 
 
 ceux qui veulent mon malheur !

           

 
14
Et moi qui ne cesse d’espérer,
 
 
j’ajoute encore à ta louange.
 
15
Ma bouche annonce tout le jour †
 
 
tes actes de justice et de salut ;
 
 
(je n’en connais pas le nombre).

 
16
Je revivrai les exploits du Seigneur
 
 
en rappelant que ta justice est la seule.
 
17
Mon Dieu, tu m’as instruit dès ma jeunesse,
 
 
jusqu’à présent, j’ai proclamé tes merveilles.

 
18
Aux jours de la vieillesse et des cheveux blancs,
 
 
ne m’abandonne pas, ô mon Dieu ;
 
 
et je dirai aux hommes de ce temps ta puissance,
 
 
à tous ceux qui viendront, tes exploits.

 
19
Si haute est ta justice, mon Dieu, †
 
 
toi qui as fait de grandes choses :
 
 
Dieu, qui donc est comme toi ?

 
20
Toi qui m’as fait voir tant de maux et de détresses,
 
 
tu me feras vivre à nouveau,
 
 
à nouveau tu me tireras des abîmes de la terre, *
 
21
tu m’élèveras et me grandiras,
 
 
 tu reviendras me consoler.

 
22
Et moi, je te rendrai grâce sur la harpe
 
 
 pour ta vérité, ô mon Dieu ! *
 
 
Je jouerai pour toi de ma cithare,
 
 
 Saint d’Israël !

 
23
Joie sur mes lèvres qui chantent pour toi,
 
 
et dans mon âme que tu as rachetée !
 
24
Alors, tout au long du jour,
 
 
 ma langue redira ta justice ; *
 
 
c’est la honte, c’est l’infamie
 
 
 pour ceux qui veulent mon malheur.
Doxologie
 
 
Gloire au Père… Voir le détail
Après un distique :
 
 
Gloire au Père, et au Fils, et au Saint-Esprit, *
 
 
pour les siècles des siècles. Amen.
Après un tristique :
 
 
Gloire au Père, et au Fils, et au Saint-Esprit, †
 
 
au Dieu qui est, qui était et qui vient, *
 
 
pour les siècles des siècles. Amen.
Après une strophe de quatre ou six lignes :
 
 
Rendons gloire au Père tout-puissant,
 
 
à son Fils, Jésus Christ, le Seigneur,
 
 
à l’Esprit qui habite en nos cœurs,
 
 
pour les siècles des siècles. Amen.
Oraison
On dit que tu nous abandonnes, Seigneur, quand nous sommes humiliés ! Pourquoi nous aurais-tu choisis dès avant notre naissance, si tu devais nous rejeter quand nous vieillissons ? Nous savons que tu as fait de grandes choses en rappelant ton Fils des abîmes de la terre. Accorde-nous de vivre à nouveau en lui : nous dirons ta gloire aux temps à venir.

Version œcuménique. Texte liturgique.
Copyright © 2012 A.E.L.F. pour la traduction des psaumes, les oraisons et les titres.
Tous droits réservés.

Psalmodiez à l’aide de tons simples
Si vous êtes débutant ou si vous manquez d’expérience, voici quelques tons simples, accompagnés de pré-écoutes, qui vous permettront d’accéder à tout l’art de la psalmodie par versets.
Pour en savoir plus sur la psalmodie cliquez-ici.
Éclairage sur le Psaume 70
Seigneur, mon espérance depuis ma jeunesse
Soyez joyeux dans l’espérance, patients dans la souffrance (Rom 12, 12). Extrait du Psautier monastique de Solesmes
Index Table
Psaume précédent Psaume suivant