Le roi David jouant de la harpe
Index Table
Psaume précédent Psaume suivant
« La matière du psautier est universelle, parce qu’il renferme toute l’Écriture, la matière générale de toute la théologie, qu’il traite de toute l’œuvre divine, c’est-à-dire de la création, du gouvernement, de la rédemption et de la glorification, et qu’il se rapporte au Christ et à ses membres. Et c’est la raison pour laquelle le livre des Psaumes est le plus utilisé dans l’Église. […] Le mode du psautier est la louange et la prière. Sa finalité est l’union de l’âme à Dieu. Son auteur, c’est l’Esprit saint lui-même qui le révèle. » Saint Thomas d’Aquin

Psaume 86 (hébreu 87)

En toi, ville de Dieu, toutes nos sources

 
1
Elle est fondée sur les montagnes saintes. †

 
2
Le Seigneur aime les portes de Sion[1] *
 
 
plus que toutes les demeures de Jacob.

 
3
Pour ta gloire on parle de toi,
 
 
   ville de Dieu ! *
 
4
« Je cite l’Égypte et Babylone[2]
 
 
   entre celles qui me connaissent. »

 
 
Voyez Tyr, la Philistie, l’Éthiopie :
 
 
   chacune est née là-bas. *
 
5
Mais on appelle Sion : « Ma mère ! »
 
 
   car en elle, tout homme est né.

 
 
C’est lui, le Très-Haut, qui la maintient. †

 
6
Au registre des peuples, le Seigneur écrit :
 
 
   « Chacun est né là-bas. » *
 
7
Tous ensemble ils dansent, et ils chantent :
 
 
   « En toi, toutes nos sources ! »
Doxologie
 
 
Gloire au Père… Voir le détail
Après un distique :
 
 
Gloire au Père, et au Fils, et au Saint-Esprit, *
 
 
pour les siècles des siècles. Amen.
Après un tristique :
 
 
Gloire au Père, et au Fils, et au Saint-Esprit, †
 
 
au Dieu qui est, qui était et qui vient, *
 
 
pour les siècles des siècles. Amen.
Après une strophe de quatre ou six lignes :
 
 
Rendons gloire au Père tout-puissant,
 
 
à son Fils, Jésus Christ, le Seigneur,
 
 
à l’Esprit qui habite en nos cœurs,
 
 
pour les siècles des siècles. Amen.
Oraison
Dieu Très-Haut, nous te prions pour l’Église notre mère l’Épouse bien-aimée de ton Fils : qu’elle partage sa gloire en donnant à tout homme ta vie et ton nom ; qu’elle ne cesse de mettre au monde un peuple de croyants !

Version œcuménique. Texte liturgique.
Copyright © 2012 A.E.L.F. pour la traduction des psaumes, les oraisons et les titres.
Tous droits réservés.

Psalmodiez à l’aide de tons simples
Si vous êtes débutant ou si vous manquez d’expérience, voici quelques tons simples, accompagnés de pré-écoutes, qui vous permettront d’accéder à tout l’art de la psalmodie par versets.
Pour en savoir plus sur la psalmodie cliquez-ici.
Éclairage sur le Psaume 86
Hymne de louange : Dieu à Sion
— La ville de Sion appartient à Dieu et Dieu appartient au monde entier : à l’Égypte, à la Babylonie, au pays des Philistins, à Tyr et à l’Éthiopie. Tous chanteront Dieu et seront traités comme des natifs de Sion.
— Lorsque David a installé l’Arche à Jérusalem, Dieu en a fait sa ville sainte. Maintenant, les citoyens de toutes les nations doivent devenir des citoyens de Jérusalem afin de partager ses bénédictions. Psaume universaliste, postérieur à l’exil.
Extrait de « La Bible, comprendre les épisodes clés », Henry Wansbrough, Éditions Dervy.
Notes
  1. Sion désigne la vieille ville de Jérusalem ( voir la carte) dont le roi David s'empara aux environs de l'an 1000 av. J-C (2 S 5, 6-10). De Sion vient le mot sionisme, qui désigne le mouvement qui a amené les Juifs dispersés à coloniser, puis à reconquérir la Palestine sur plus d'un siècle (Is 35, 10; 62).
  2. Babylone est une ville antique de Mésopotamie située sur les rives de l'Euphrate dans l'actuel Irak, à environ 100 km au sud de l'actuelle Bagdad ( voir la carte). Elle fut à plusieurs reprises la capitale de Mésopotamie. On la connait surtout sous le règne de Nabuchodonosor (605-562 av. J-C).
Index Table
Psaume précédent Psaume suivant